ACCUEIL - Fiches techniques - Osée

Osée

lampe Fiche technique: qu'est-ce qu'un prophète ?

CONTEXTE PLAN THEMES TEXTE


puce Le contexte historique

Os 1 1 Parole de Yahvé qui fut adressée à Osée, fils de Beéri, au temps d'Ozias, de Yotam, d'Achaz et d'Ezéchias, rois de Juda, et au temps de Jéroboam, fils de Joas, roi d'Israël.

    Le commencement du livre nous donne, comme à l’habitude, les rois sous le règne desquels Osée a exercé son ministère. On a une liste de quatre rois de Juda et un seul roi d’Israël, Jéroboam II.

Cela nous permet de situer assez approximativement les dates d’Osée: début de son ministère à la fin du règne de Jéroboam II (vers 750 ?) et fin de son ministère sous Ezéchias. C’est plus difficile de situer le terme, car Ezéchias et Achaz ont connu un temps de co-régence (728 à 716). Tout au plus peut-on dire que la mission d’Osée s’achève aux alentours de 722, date de la chute de Samarie (un peu avant ou un peu après). Ce qui nous fait une trentaine d’années d’exercice, dont un ministère prophétique qui s’inscrit dans la durée. Le prophète Osée va donc couvrir toute la période des derniers jours du royaume de Samarie.

On ne sait pas si Osée a lui même mis par écrit une partie de ses oracles. Certains commentateurs pensent que cela pourrait être le cas dans les trois premiers chapitres qui relèvent de la biographie intime du prophète, et surtout le ch.3.Le reste du livre pose problème. On y trouve une accumulation d’oracles généralement courts dont l’ordre de classement n’est pas évident. Si le thème permet de regrouper parfois quelques oracles, l’ensemble demeure assez disparate.Il n’est pas non plus très facile de connaître la chronologie des différents oracles, en dehors des ch.5-6 qui traitent de la guerre syro-ephraïmite. On admet généralement que l’ordre des oracles correspond approximativement à l’ordre chronologique de leur énonciation.

Le travail de mise par écrit et d’édition de ses oracles s’est très vraisemblablement poursuivi dans le royaume de Juda, comme l’indique l’introduction du livre qui fait la part belle aux rois de Juda. C’est également en Juda que le livre va connaître plusieurs révisions, chose classique dans l’histoire littéraire des livres prophétiques. L’objet de ces révisions est généralement d’actualiser le message prophétique à la situation des nouveaux lecteurs. En l’occurrence, comme le royaume de Samarie a disparu, il convient de rajouter ça et là dans le texte la mention de « Juda » à coté d’Israël pour indiquer que l’intérêt du livre demeure. Cela ne veut pas dire pour autant que toutes les mentions de Juda dans le livre d’Osée soient à mettre au compte de ces relectures. D’une manière générale, ces révisions n’ont pas profondément altéré les oracles qui ont été prononcés dans le royaume de Samarie.
 

puce Plan

 

puce Grands axes de la prophétie

Le prophète accordé sur le Seigneur

La première chose qui frappe dans le livre d’Osée est la forte implication affective du prophète dans le message qu’il délivre. Amour, colère, déception, conflit intérieur... tout cela transparaît au fil des pages. Mais il y a plus dans ces états d’âme que de simples réactions psychologiques aux événements. Osée diffère en cela de Jérémie (qui est aussi très prolixe sur ses sentiments) : l’affectivité du prophète est elle-même message prophétique. Elle dit quelque chose de Dieu. La première et peut-être principale révélation de ce livre, c’est que Dieu est tout sauf impassible. Tout ce que vit le prophète dit quelque chose de ce que vit Dieu dans sa relation avec son peuple: amour, déception, colère, projet de châtiment, amour qui finit par triompher... Le livre d’Osée fait entrer le lecteur dans l’intimité du prophète, et l’intimité du prophète fait entrer dans l’intimité de Dieu.
 

La relation d’alliance comme relation d’amour

   

Le livre d’Osée introduit un nouveau vocabulaire pour parler de l’alliance. Il néglige assez volontairement le vocabulaire juridique qu’il connaît pourtant et qu’il met en scène sous la forme des procès. A cette notion juridique de l’alliance, basée sur les droits et devoirs des deux contractants, Osée substitue la notion de relation amoureuse, dans une double dimension:

 

Les infidélités des hommes comme prostitution

   

Le livre d’Osée est aussi un révélateur de ce qui, dans le comportement des hommes, apparaît comme un refus de cet amour que le Seigneur propose à son peuple depuis son origine.

 

Une lecture originale de la tradition d’Israël

   

Osée, dans son chapitre 12, propose une lecture innovatrice de la tradition d’Israël, tradition qu’il connaît bien. Cette lecture profondément théologique consiste à opposer deux figures:

   

Pour le livre d’Osée, Israël se retrouve à cette époque confronté à un choix: faut-il se réclamer de l’ancêtre Jacob et finalement adopter son comportement ambigu, fait de révolte et de soumission, ou bien se mettre à la suite de Moïse dans le droit fil de l’alliance, cette alliance qui forme le soubassement théologique de la relation entre Dieu et Israël. A titre de curiosité, signalons la thèse de Sellin selon laquelle le verset 12,15 serait une allusion à une tradition qui voudrait que le peuple soit responsable de la mort de Moïse: Os 12 14 Mais par un prophète, Yahvé fit monter Israël d'Egypte, et par un prophète il fut gardé.  15 Ephraïm l'a offensé amèrement: Yahvé rejettera sur lui le sang versé, son Seigneur lui revaudra ses outrages.  Si la thèse de cet exégète n’a guère été suivie par nos contemporains, elle a néanmoins inspiré S. Freud pour son ouvrage « L’homme Moïse et la religion monothéiste ».
 

puce Un texte représentatif Os 11

Os 11,1 Quand Israël était jeune, je l'aimai, et d'Égypte j'appelai mon fils. 2 Mais plus je les appelais, plus ils s'écartaient de moi; aux Baals ils sacrifiaient, aux idoles ils brûlaient de l'encens.
3 Et moi j'avais appris à marcher à Éphraïm, je le prenais par les bras, et ils n'ont pas compris que je prenais soin d'eux! 4 Je les menais avec des attaches humaines, avec des liens d'amour; j'étais pour eux comme ceux qui soulèvent un nourrisson tout contre leur joue, je m'inclinais vers lui et le faisais manger.
5 Il ne reviendra pas au pays d'Égypte, mais Assur sera son roi. Puisqu'il a refusé de revenir à moi, 6 l'épée sévira dans ses villes, elle anéantira ses verrous, elle dévorera à cause de leurs desseins. 7 Mon peuple est cramponné à son infidélité. On les appelle en haut, pas un qui se relève!
8 Comment t'abandonnerais-je, Éphraïm, te livrerais-je, Israël ? Comment te traiterais-je comme Adma, te rendrais-je semblable à Çeboyim ? Mon cœur en moi est bouleversé, toutes mes entrailles frémissent. 9 Je ne donnerai pas cours à l'ardeur de ma colère, je ne détruirai pas à nouveau Éphraïm, car je suis Dieu et non pas homme, au milieu de toi je suis le Saint, et je ne viendrai pas avec fureur.
10 Derrière Yahvé ils marcheront, comme un lion il rugira; et quand il rugira, les fils viendront, tremblants, de l'Occident; 11 comme un passereau ils viendront en tremblant de l'Égypte, comme une colombe, du pays d'Assur, et je les ferai habiter dans leurs maisons, oracle de Yahvé.

 

ACCUEIL - Fiches techniques - Osée